Historique

En juin 1964, Messieurs Maurice et René CLEMENCE, anciens industriels de La Chaux-de-Fonds et habitant la Tour-de-Peilz, décidèrent de jeter les bases de l’institution qui porte leur nom et qui a été réalisée avec le concours de Caritas Vaud, de l’Etat de Vaud et de la Ville de Lausanne.

Après deux années de travaux, c’est en juillet 1975 que les premiers résidents furent accueillis. Un étage était occupé par des personnes indépendantes. Par la suite, ce secteur a été médicalisé et 77 personnes âgées, malades ou handicapées ont été hébergées.

La grande terrasse du 5ème étage a été transformée en 1991 en unité de 24 lits pour des courts séjours, qui augmentèrent la capacité d’accueil à 101 résidents.

Dès 1982, un Centre d’Accueil Temporaire (CAT) a permis de mettre à disposition d’une vingtaine de bénéficiaires vivant à domicile, une infrastructure visant à rompre leur solitude.

St-Joseph rattaché à la Fondation Clémence

C’est en 1993 que la maison de repos St-Joseph a été rattachée à la Fondation Clémence. Une importante transformation a permis à cette ancestrale demeure d’accueillir 27 résidents. La capacité d’accueil a été réduite de 2 lits quelques années plus tard pour améliorer le confort des résidents. Cette maison de maître a été bâtie en 1750. Elle fut la propriété d’un général russe, Alexandre Kassowski. On dit que Voltaire désirant se fixer en Suisse s’y intéressa mais que le gouvernement d’alors refusa de le recevoir. L’aile nord abritait les écuries et les remises. Le corps principal est inscrit au registre des monuments historiques. En 1933, on y trouvait un pensionnat, puis plus tard les Soeurs d’Ingenbohl y reçurent des personnes âgées.

En 2003, le Pavillon St-Joseph est devenu le secteur court séjour de la Fondation Clémence pouvant accueillir 24 personnes principalement pour des suites de traitement hospitalier. Cette même année, le 5ème étage de la Fondation a été transofrmé en unité de psychiatrie de l’âge avancé.

Don de Mme Simone Pegurri

C’est donc une capacité de 124 lits que la Fondation Clémence met à disposition de la population vaudoise.

Grâce à un généreux don de Madame Simone Pegurri, la Fondation Clémence a créé le 5 décembre 2007 une fondation en mémoire de la donatrice. La Fondation Simone Pegurri a pour but d’aider la Fondation Clémence dans la réalisation de ses projets.

C’est ainsi qu’en été 2011, la Fondation Clémence a commencé l’exploitation d’un nouveau bâtiment comprenant 12 appartements protégés de 2 pièces chacun, d’un étage réservé à la Fondation Clémence qui regroupe toute son administration ainsi qu’un espace d’animation, “Le Convivial”, pour les résidents et une salle de cours pour la formation permanente des collaborateurs. Le rez-de-chaussée est loué pour accueillir le CMS de Valency.

Le Conseil des deux Fondations s’investit dans l’amélioration des conditions des lieux de vie des personnes âgées dépendantes et, par là, témoigne sa volonté de maintenir et de faire fructifier l’important héritage social de la famille Clémence et de Madame Simone Pegurri.